La Murène Javanaise

Accueil » Espèce du mois » La Murène Javanaise

28

Nov 2012

La murène javanaise (Gymnothorax javanicus), également appelée murène géante ou puhi en tahitien, est la murène la plus massive des eaux polynésiennes. Avec une taille moyenne de 1,50m et un poids atteignant parfois les 25kg, peu de poissons l’inquiètent. Les murènes doivent leur nom au romain Licinius Muraena qui élevait déjà ces curieux animaux à la fin du 2ème siècle avant J-C pour les exhiber à ses convives.

La murène javanaise possède une peau lisse et épaisse de couleur brune avec des reflets verts sur la tête. On remarque ses deux ouvertures branchiales sur le côté de sa gueule qui sont cerclées d’une marque noire. La murène est un prédateur redoutable possédant une rangée de longues dents pointues, de véritables rasoirs affûtés.

Palanquée à Moorea

La Murène javanaise
Gymnothorax javanicus ou ‘Puhi’ en tahitien

Présente jusqu’à 50 mètres de profondeur dans les lagons ou sur les pentes récifales, la murène javanaise est une espèce solitaire habitant les crevasses des coraux. Plus ou moins sédentaire, elle possède un territoire pouvant s’étendre sur des centaines de mètres voire des kilomètres. Bien qu’en sécurité dans sa forteresse corallienne, la murène n’hésite pas à la quitter, même en pleine journée, pour chasser les proies vulnérables qu’elle détecte. En se nourrissant de ces poissons, crabes et autres pieuvres affaiblies, la murène joue un vrai rôle écologique dans l’équilibre des fonds marins.

Pendant la traque, surtout de nuit, la murène se sert essentiellement de son odorat très développé car elle a une mauvaise vue. En guise d’arme, elle possède une menaçante dentition avec les deux plus grandes dents implantées l’une derrière l’autre en plein milieu du palais, tels deux crochets. Cette dentition cause des blessures profondes qui permettent le passage du venin que contient sa salive. Plus étonnant encore, la murène semble posséder une seconde mâchoire (mâchoire pharyngienne) installée au fond de la gorge servant à entraîner ses proies directement vers son tube digestif. Ne pouvant gober sa nourriture dans sa position au sein des coraux, elle a semble-t-il dû développé cette double mâchoire.

En Polynésie, vous pourrez observer ces impressionnantes murènes en plongeant dans tous les archipels.

“ C’est une espèce communément inoffensive mais très audacieuse qui s’approche des plongeurs par curiosité augmentant ainsi vos chances de l’apercevoir. ”

La rencontre restera un moment magique et surprenant mais attention cependant à ne pas l’importuner, elle a mauvais caractère…

© Photos : V.Truchet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Stage Vacances Multi-Activités

Pendant les vacances scolaires, le centre TOPDIVE de Tahiti vous propose des stages multi-activités pour les enfants de 6 à 12 ans.Dates des prochains stages :Du 29 juin au 03 Juillet 2015Du 06 au 10 Juillet 2015Du 13 au 17 Juillet 2015Du 20 au 24...

Un savoir-plongée qui ne s’improvise pas

1994 – Paul Ramos ouvre “Ibiza Diving” en Espagne où il développe son concept “confort / service / sécurité“. 2006 – Une nouvelle aventure commence en Polynésie. Paul reprend le Bathy’s Club de MOOREA et y transpose son concept. 2008 – Ouverture des...

Tiki à Moorea

Trois amis espagnols viennent me rejoindre à Moorea pour quelques jours de vacances. Ce sont d’excellents plongeurs et je demande tout naturellement à François, le chef de centre de TOPDIVE Moorea, de nous emmener sur une belle plongée.

Le grand barracuda

Le Grand barracuda (Sphyraena barracuda) fait un peu figure de géant dans la famille des barracudas. Grand de près de 2 mètres, c’est le plus impressionnant du groupe. Ce poisson tout en longueur peut peser jusqu’à 50 Kg. Avec une coloration gris...
Share This