Le requin nourrice

Accueil » Espèce du mois » Le requin nourrice

14

Mai 2014

Appelé parfois requin dormeur, « Nebrius ferrugineus » ou encore ma’o rohoi en tahitien, je fais partie de ces requins couchés sur les fonds sablonneux que les plongeurs aiment venir déranger dans leur sommeil. Grand de près de 3,20m, je suis un requin plutôt docile et sédentaire vivant paisiblement entre 1 et 70 m de profondeur.

Les barbillons du requin nourriceMon corps massif et aplati présente une couleur grise à brune sur le dos tandis que mon ventre est plutôt clair voire totalement blanc. Une de mes caractéristiques marquantes est le fait de pouvoir changer légèrement la couleur de mon corps (brun gris) selon mon environnement, sans pour autant avoir le niveau d’un talentueux caméléon.

Les particularités ne manquent pas pour vous aider à m’identifier. Je possède deux nageoires dorsales quasiment identiques, une queue très longue ainsi qu’un museau recouvert d’une paire de barbillons sensoriels comparables aux moustaches du poisson chat et m’offrant une extrême finesse de l’odorat. Je possède de tous petits yeux ainsi qu’une large tête plate.

Palanquée à Moorea

Le requin nourrice
Appellé aussi requin dormeur, « Nebrius ferrugineus » ou encore ma’o rohoi en tahitien.

“ Les experts me considèrent aujourd’hui comme une espèce vulnérable, confrontée à un véritable risque d’extinction. ”

Requin NourriceJe me considère comme une espèce nocturne, restant assoupi dans la pénombre de petites cavités coralliennes la journée et partant à la chasse après la nuit tombée. En chasse, je cherche surtout à débusquer des céphalopodes, des poissons, des crustacés ou autres oursins dont je me délecte. Pour chasser ces animaux, je suis capable de les déloger en soufflant de l’eau par la bouche puis en les aspirant par succion. Je tiens d’ailleurs mon nom de requin nourrice au bruit de succion que je fais en avalant mes proies, un bruit apparenté au bruit d’un bébé à la tété.

Vous pourrez me rencontrer aussi bien dans la mer rouge que dans les Tuamotu en passant par le Sud du Japon ou aux environs de la Nouvelle-Calédonie. Comme beaucoup de requins, je suis ovovipare. Une fois notre danse nuptiale effectuée au sein d’une grotte sous-marine, nos femelles pondent des œufs qu’elles conservent dans leur corps afin que ceux-ci puissent éclore en toute sécurité. Chaque portée est généralement composée de 4 petits requins de 40cm.

Même si j’ai la réputation d’être inoffensif, je peux mordre si vous veniez à m’agacer un peu trop dans ma tanière. Les experts me considèrent aujourd’hui comme une espèce vulnérable, confrontée à un véritable risque d’extinction. Soyez rassurés, les plongeurs les plus aventureux pourront tout de même me rencontrer près des récifs allongé sur les fonds sablonneux autour des atolls des Tuamotu.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Nager avec les baleines à Tahiti, un privilège unique mais avec certaines règles à respecter

Vous voulez vivre une expérience unique avec les baleines à Tahiti ? Le “whale watching” à Tahiti est une activité exceptionnelle ! Vous pourrez observer les baleines et également nager avec elles. Depuis 2002, une loi de pays a fait de la Polynésie Française l’un des plus grands sanctuaires pour les cétacés au monde, et les règles d’approche et de mise à l’eau sont réglementées.

Stage Vacances Multi-Activités

Pendant les vacances scolaires, le centre TOPDIVE de Tahiti vous propose des stages multi-activités pour les enfants de 6 à 12 ans.Dates des prochains stages :Du 29 juin au 03 Juillet 2015Du 06 au 10 Juillet 2015Du 13 au 17 Juillet 2015Du 20 au 24...

Un savoir-plongée qui ne s’improvise pas

1994 – Paul Ramos ouvre “Ibiza Diving” en Espagne où il développe son concept “confort / service / sécurité“. 2006 – Une nouvelle aventure commence en Polynésie. Paul reprend le Bathy’s Club de MOOREA et y transpose son concept. 2008 – Ouverture des...

Tiki à Moorea

Trois amis espagnols viennent me rejoindre à Moorea pour quelques jours de vacances. Ce sont d’excellents plongeurs et je demande tout naturellement à François, le chef de centre de TOPDIVE Moorea, de nous emmener sur une belle plongée.

Share This